elegie.blog4ever.com

Elégie... envol de libellules

La porteuse du secret - Chapitre 2

Hier soir, les deux inconnus de la berge discutèrent de leur de vie et de leur univers respectif… de mots en mots, de phrases en phrases… de  bute en blanc…


La jeunesse et la vieillesse s’échangèrent leur sagesse et réveillèrent certaines douleurs… Comme deux anciens amis de longues dates, les paroles s’échangent au fil des étoiles naissant et disparaissant sur le miroir de cristal…



Le lendemain, les voilà au rendez-vous, le bonsoir comme s’il était deux vieux amis de longues dates, ils embarquèrent direction le théâtre. Ils entrèrent par l’entrée des artistes, arrivèrent vite dans une petite pièce où les décors sont soigneuses rangés. Non loin, sous un grand drap noir poussiéreux, se cache le piano où l’âge s’est incrusté avec attention et soin.


Alfred voulait le mettre sur la scène. Il n’y avait qu’à le monter par l’ascenseur prévu à cet effet pour le mettre en scène. Où ils se trouvèrent. Elisabeth l’aida avec grand bonheur. Après avoir expliqué à Elisabeth comment s’y prendre. Le piano fut remis sur l’avant de la scène et Elisabeth découvrit le cœur du théâtre…


Le plafond est vêtu d’une peinture un peu ternis avec ces nuages tantôt éclaircie, tantôt grisonnant… Le tout couronné de boiseries simples et baroques. A l’étage, seul et unique étage, les balcons aux bois vernis avec des rideaux vermeils velours et des broderies de dorure, effacé par le temps, avec un léger coussinet sur la rambarde.


Dans la salle, les fauteuils d’un même velours où l’usure des soirées distrayantes laissa l’empreinte de la vieillesse de ces beaux jours d’antan.


Tout en admirant ce lieu, Elisabeth rejoignit le piano jonché de fines rides… et ses mains se lancèrent dans une belle improvisation…


Des graves finissant sur des aigus, puis un soupir, une pause, et le début d’une mélodie qui s’envole dans l’atmosphère théâtrale…


Alfred écouta… à ces côtés. Il ne dit rien. Il écouta.

 


***

 

 

Une absence prit l’esprit d’Elisabeth. Ses mains s’arrêtèrent. Un soupir s’échappa...

 


***

 


Alfred vient s’asseoir à ses côtés et prit la parole :


-    Je me souviens que mon père me raconta la légende de ce piano. Je n‘ai eu jamais à le vérifier. Mais ce n’est pas pour cette raison que je vous ai invité à venir ici … afin d’éclore les dires d’un vieux fou, ria-t-il.


-    Alors, pourquoi ? dit-elle, intriguée.


-    J’en ai vu passé des artistes, des chanteurs, des comédiens… Les clowns offrent une dose du rire, mais leur cœur s’enivre de tristesse. Et les comédiens jouent des vies qui ne sont pas la leur. Beaucoup de souffrants sur scène. Des peureux de leur propres maux pour cicatriser celle des autres… le temps d’un spectacle.

Des magiciens du rêve, des médecins de mots et des embaumeurs chatoyants se donnent jusqu’à s’oublier eux-mêmes. Mais quand ils quittent la scène, leur réalité revient de plus belle. Et leur sourire se ternit…
Pour certains et certaines, ça leur a couté leur grand amour, leur propre vie, leur raison d’être. Puis ceux qui ont su fixer la frontière d’une vie de spectacle et de leur vie. Et ça c’est une drôle de vie, c’est la mienne aussi, voyez vous.
Je n’ai vécu que pour cet endroit. Mon fils ne comprend pas… Et pourtant, il en héritera. Les banques veulent que je vende. Mais mon rêve s’éveille encore, comme un espoir dans la nuit. Le voir de nouveau sur pied...  Je crois en mon étoile… mais je ne sais comment y parvenir…


-    Et comment y parviendrez-vous ?
-   C’est un rêve, rit-il. Mais l’espoir s’illumine encore dans mon cœur. Comme vous, vous gardez l’espoir de retrouver voter voix un jour. Alors, vous exercez le piano et aux sons des notes, vous voyagez dans le songe. Là où tout est permis. Là il n’y a que infini, liberté et légèreté.


-    Je comprends Alfred.


-    Je sais. Et la tête d’Elisabeth se posa sur son épaule.


-    Je comprends… . Et une larme s’échappe du coin de l’œil d’Elisabeth.

 

Ils se quittèrent sur ces mots....



 


Tous droits réservés - 2013 - Lauriane Lopès


12/01/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres